16/02/2008

L'Australie présente ses excuses aux Aborigènes

Voilà un texte trouvé sur le blog de Cogan (en lien ci-dessous) dont la source est l'AFP, qui prouve que çà commence à bouger dans reconnaissance des nations premières.

SYDNEY (AFP) - Le Premier ministre Kevin Rudd a présenté mercredi les excuses de l'Australie aux Aborigènes, premiers habitants du pays, pour les injustices qu'ils ont subies pendant deux siècles, dans un discours historique prononcé devant le Parlement.

"Nous présentons nos excuses pour les lois et les politiques des parlements et gouvernements successifs qui ont infligé une peine, une douleur et une perte profondes à nos compatriotes australiens", a déclaré M. Rudd.

Cette présentation d'excuses est considérée en Australie comme un tournant. Les grandes chaînes de télévision l'ont transmises en direct, et des foules se sont massées devant les écrans géants qui avaient été installés dans les grandes villes afin de suivre l'événement.

Un millier d'Aborigènes venus de toute l'Australie se sont rassemblés près du Parlement pour assister sur place à ce geste de réconciliation.

"Pour la douleur et les souffrances subies par ces générations volées, leurs descendants et leurs familles, nous disons pardon", a déclaré le Premier ministre.

"Aux mères et pères, aux frères et soeurs, pour avoir séparé des familles et des communautés, nous disons pardon", a-t-il dit.

"Et pour l'atteinte à la dignité et l'humiliation infligées à un peuple fier de lui-même et de sa culture, nous disons pardon", a continué M. Rudd.

La communauté aborigène compte 455.000 personnes, soit 2% de la population australienne totale. Marginalisés et défavorisés, les Aborigènes ont actuellement une espérance de vie inférieure de 17 ans à celle d'un Australien non-aborigène.

10:41 Écrit par Lugus dans Les Choses Bougent | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/12/2007

New Age

Ce petit post pour répondre gentillement à ceux qui qualifient nos pratiques de New Age sans vraiment chercher à nous connaître...

Je pense que le cheminement spirituel quel qu'il soit s'il est conduit par le coeur, l'âme et avec compagnon la sincérité a tout autant de droit et de valeur que toutes les institutions reconnues.

Je suis allé sur Wikipédia et déjà la première phrase est très parlante:"Le New Age est un vaste courant spirituel occidental..."

Peut-être que si ce courant s'est développé essentiellement en occident, c'est qu'il y avait justement quelque chose qui n'allait pas en occident, non ? Peut-être que justement ces grandes institutions qui ont fait taire nos chants, et nos prières naguèrent, n'arrivaient plus aujourd'hui à nous baillonner, peut-être que le subterfuge peu à peu dévoillé, nous a amené à nouveau sur la route.

Quand je lis et traduis. J'entend :" Nouvel Age" 

Si je dois considérer qu'il y a un nouvel age, je dois donc considérer qu'il y en a un ancien, celui de l'ère industrielle, celui du tout à la poubelle,.... donc dans un sens je suis assez content que le Nouvel Age arrive, qu'il y ait un réveil des consciences, parce que chez beaucoup la science était partie depuis pas mal de temps! J'entend Nouvel Age et çà me met du chaud au coeur, enfin l'homme aimera vraiment son prochain comme lui-même, enfin l'homme ne tuera plus (même pour des discussions liées à la religion), enfin l'homme n'amassera plus des monceaux d'or et ne l'adorera plus comme le veau du même nom.

La différence entre ce que je vis et ce que l'on me proposait avant, c'est que je vis une spiritualité constante, chaque pas, chaque geste, chaque acte posé est empreint de celle-ci. "Chacun de vos pas devrait être une prière. S'il en est ainsi, vous aurez toujours une démarche sacrée. (Sage Oglala Lakota)

Continuez mes dames, messieurs à sciemment scier la branche sur laquelle vous êtes assis 

 

11:30 Écrit par Lugus dans Les Choses Bougent | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nos Frères Indiens

J'ai créé spécialement cette nouvelle catégorie pour y inscrire des nouvelles glannées ci et là, au sujet de nos croyances, des Peuples Premiers, etc...

Je débute donc celle-ci avec une nouvelle glanée sur Skynet Actu ce matin:

" USA: les indiens Lakota rompent les traités signés par leurs ancêtres

(Belga) Les indiens Lakota, véritable nom des Sioux, auxquels appartenaient notamment les grands chefs Sitting Bull et Crazy Horse, ont rompu les traités signés par leurs ancêtres avec les Etats-Unis il y a plus de 150 ans.

"Nous ne sommes plus citoyens des Etats-Unis d'Amérique et tous ceux qui vivent dans les régions des cinq Etats que comprend notre territoire sont libres de nous rejoindre", a déclaré leur représentant Russel Means, dans une conférence de presse à Washington. Il a précisé que des passeports et des permis de conduire seraient délivrés à tous les habitants du territoire s'ils renonçaient à leur nationalité américaine. Une délégation de responsables Lakota a indiqué dans un message adressé au département d'Etat lundi qu'ils se retiraient unilatéralement des traités signés avec le gouvernement fédéral américain, certains datant d'il y a plus de 150 ans. Les traités représentent "des mots sans valeur sur du papier sans valeur" et ont été "violés maintes fois afin de voler notre culture, notre terre et nos coutumes", indiquent les responsables de la tribu. (GFR)"

 

Voilà quelque chose de juste.
Cela  ne sera-t-il pas réprimé par la force et la violence une nouvelle fois ???

 

11:00 Écrit par Lugus dans Les Choses Bougent | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |