14/02/2008

Imbolc

Je n'ai pas encore parlé de cet Imbolc, faute de temps, et pourtant c'était un grand cru. Pour une fois, je n'ai pas fait de célébration solitaire, au départ aussi faute de temps, mais aussi que j'en ressente nettement moins le besoin.

Je suis allé rendre visite à mes amis du bosquet Altitona de l'Odet, nous y ont rejoins quelques belges dont la Mac Fuirmid de la Clairière Haina. J'ai recontré des gens que je ne connaissais pas pour certain, via le net pour d'autres.

Après les différentes visites préparées par Brigitte, nous avons rejoins le gîte et avons passé une soirée de discussions diverses et animées jusqu'au petites heures. J'étais levé pour voir apparaître le soleil et pour pouvoir méditer un peu.

Nous nous sommes alors rendu dans un endroit magique où différents rituels ont eu lieu notamment celui d'Imbolc. J'étais à l'Ouest et c'était donc à moi d'ouvrir la direction, il y avait de l'eau partout, çà chantait de toute part, je n'ai jamais ressenti cela de la sorte en ouvrant une direction. Cette impression que l'élément Eau en moi, vibrait au son de l'eau totu autour de moi.

Un très bel Imbolc, avec un groupe que je pense être soudé, des noms de frères et soeurs qui n'ont pas été bêtement pas lancés dans le vent, un clan, une tribu. Merci à vous tous pour ces sourires, ces mots échangés, ces quelques larmes qui ont rejoint la rivière toute proche. Merci aussi à l'Esprit du lieu pour le cadeau qu'il m'a fait.  

13:31 Écrit par Lugus dans La Roue de l'Année | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.