25/12/2007

Alban Arthan

La naissance du mabon, jeune Dieu solaire a été fêtée ce lundi en solitaire, après une célébration avec la clairière.
J'apprécie très fort la célébration avec le groupe, la tribu mais j'attache aussi beaucoup d'importance à cette célébration solitaire parce qu'elle me permet de me retrouver seul,  nu devant les Dieux et Déesses. 

Aidé de la pleine lune, le Dieu solaire fruit de la fécondation du feu de la terre et de la Terre est occupé de poindre, promesse des récoltes à venir. Il faut laisser dans l'obscurité de la Terre, l'enveloppe qui nous oppresse et ainsi nous permettre demain, de devenir le germe et ensuite l'épi.

Une nouvelle porte vient d'être franchie. Nous sommes en route vers la lumière maintenant.

 

 

 

22:54 Écrit par Lugus dans La Roue de l'Année | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.