16/12/2007

Rencontre

Je commence à frapper le tambour d'abord lentement puis les coups devenant de plus en plus brefs et rapides, pas répétitifs mais laissant apparaître un certain "chant" sacré dirai-je.

Mes yeux fermés, clos et noir comme l'obscurité de cette période de l'année et qui m'est si chère, je me met à danser au son du tambour. Voilà que déjà le feu purificateur se dresse devant moi, viennent ensuite les arbres, mes frères, qui comme moi s'enracinent profondément dans la Terre, dans Notre Terre. Je danse, seul, je danse. Silhouette d'abord furtive dans cette nuit obscure, je te vois arrivant et déjà esquissant des pas de danse. Te voilà enfin, en face de moi dansant. Nous dansons, unis, nous dansons. Je te vois souriant comme à chaque fois, je distingue chaque éléments de ta tenue, chaque mimiques, chaque gestes ayant tous une signification importante à mes yeux.

Tu es mon gardien, mon phare, mon épaule, mon frère, mes ancêtres, la voie que j'ai choisie, ma Terre, pour moi tu es tout cela à la fois.

Tu t'approche du feu et sort d'une bourse des plantes, je te vois les liant serrées les unes aux autres, compactées en un épais boudin. Tu sors une braise du feu et en allume ces plantes, en dansant et en disant tes paroles inaudibles, que j'espère comprendre un jour, tu saupoudres de cette fumée notre cercle. 

Je le sais l'heure est venue de nous quitter, j'ai tellement envie de te suivre dans cette forêt, de vivre ta vie, de te regarder Faire et que tu m'apprennes à çà voir, j'ai tellement envie de te serrer dans mes bras, de te dire combien tu comptes pour moi, je n'ose pas, j'esquisse un sourire et tu me réponds.

Le feu tombe et j'aspire déjà à cette rencontre future qui fait battre mon coeur.

 

 

09:51 Écrit par Lugus dans Chamanisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.