12/11/2007

Comment je suis devenu païen ?

Le suis-je devenu d'ailleurs ? Ne l'étais-je pas depuis le début, avant même le début ?

 J'ai eu un parcours semblable à beaucoup de gens, c'est à dire baptisé vite fait bien fait à la naissance, au ca où (!), avec des guides "spirituels" que je ne voyais que rarement et le plus souvent au nouvel an pour les étrennes.

J'ai depuis tout petit, été passionné par la nature, ramenait à la maison plumes, insectes, crânes, m'essayait à la baguette de coudrier...

A l'adolescence, j'ai rejeté toute forme de spiritualité en bloc. Ce n'est qu'une dizaine d'année plus tard, plus proche de la trentaine qu'autre chose, que je me suis mis en quête. Il manquait quelque chose à ma vie.

J'ai en premier lieu rencontré le Boudhisme, puis Gandhi, vint ensuite l'Hindouisme qui m'amena au chamanisme hindou et très vite au chamanisme amérindien.

Très vite une certitude est apparue en moi. Même si j'honore mes frères de la voie rouge, celle-ci n'est pas mienne. Il me manquait mes racines. C'est ainsi que ma voie a rencontré celle de l'Odet ; l'Ordre Druidique des Enfants de la Terre; dont l'enseignement porte essentiellement sur un travail avec son broggi, son pagus, Sa Terre.

Depuis, et je me devais de passer par là. Je suis apostasié, ce qui veut dire que j'ai renié ma foi envers ce Dieu qui m'a été imposé à coup de butoir parfois, à coup de bucher aussi. 

C'est aujourd'hui un grand plaisir et un profond hommage rendu à mes ancêtres de pouvoir faire les rituels en pleine forêt en suivant le fil des saisons. 

Voilà, très vite fait comment je suis devenu païen. 

 

 

 

 

19:44 Écrit par Lugus dans Chemin Sacré | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.